Notre histoire

Il était une fois Caro Danse,

 

Fondée en 2016 par Carolane, l’école Caro Danse a vu le jour grâce au soutien du Club de Patinage Artistique du Val-de-Travers. Au début, les cours se déroulent au Temple de Boveresse, où Carolane enseigne le Classique dans un premier temps, puis le Jazz. 

Début 2017, Caro Danse se met à la recherche de nouveaux locaux pour s’agrandir. Cette même année, les D.O.L’S (association d’amateurs Hip-Hop) ferment leurs portes et proposent à Carolane de reprendre leur salle.

Le temps de quelques rénovations, Caro Danse reprend ses cours en septembre 2017 dans une nouvelle salle à son image et avec un nouveau style de danse à la clé, le Hip-Hop.

Depuis sa création, Caro Danse vise à proposer de nouveaux cours chaque année. En janvier 2018, un cours de Classique pour adultes ainsi qu’un cours de Contemporain viennent compléter le programme. Puis, en août 2019, c’est un cours de Hip-Hop pour adultes.

Fin d’année 2019, encouragée et épaulée par les trois membres de son comité, Carolane commence sa quête d’une nouvelle salle. Après de nombreuses visites, elle finit par trouver le local qui lui permettra de réaliser la suite de ses projets.

En juin 2020, Carolane s’associe avec les trois membres de son comité et ensemble, ils fondent Caro Danse Sàrl. Après de nombreux travaux, quelques bidons de peinture et de nombreuses heures de discussions, Carolane, Mélanie, Gabrielle ainsi qu’Aurélien sont heureux et impatients de pouvoir vous accueillir au sein des nouveaux locaux de Caro Danse Sàrl.

Des locaux pensés et aménagés dans le but de permettre aux jeunes ainsi qu’aux moins jeunes de pouvoir pratiquer une activité physique et artistique hebdomadaire. Le tout dans un esprit de liberté, de tolérance et de respect !

Caro Danse Sàrl propose une offre de cours variés et accessibles à tous. C’est dans ce même élan, que quelques nouveautés vous attendent pour les mois à venir.

« La danse a de multiples facettes, chacune est unique, mais toutes sont l’expression du corps » 

[Carolane Favre]